La maladie d’Alzheimer est une maladie rare avant 65 ans. Moins de 2 % des cas de maladie d’Alzheimer surviennent avant cet âge, essentiellement chez des personnes atteintes de formes familiales héréditaires rares. Après 65 ans, la fréquence de la maladie s’élève à 2 à 4 % de la population générale, augmentant rapidement pour atteindre 15 % à 80 ans. 

Aujourd’hui, selon l’association France Alzheimer, lorsque l’on additionne les malades et leurs « aidants », 3 millions de personnes sont concernées par l’Alzheimer)  dont plus de 850 000 personnes malades.

Les femmes sont plus exposées à cette maladie : sur 25 malades, 10 sont des hommes et 15 des femmes. Mais cette différence pourrait être liée aux écarts d’espérance de vie.

 Avec près de 225 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année, la maladie progresse et si rien ne change, notre pays comptera 1 275 000 personnes malades dans seulement 8 ans.

Plus de cent ans après l’identification de la maladie d’Alzheimer, il n’existe toujours pas de traitement qui permette d’en guérir ou d’en modifier efficacement l’évolution.

Avec l’évolution de la maladie, le changement de comportement du malade  peut bouleverser les rôles au sein de la famille: le patient dépend de plus en plus des autres (ce qui est souvent difficile à accepter, pour lui mais aussi pour son entourage).

Jusqu’à un certain point, le malade pourra continuer à assumer son rôle dans la vie familiale et participer aux décisions. Malheureusement, il faut se rendre compte que cela ne pourra pas continuer et se préparer à ce jour. S’occuper d’un malade, c’est parfois du 24 heures sur 24. Et, au bout d’un moment, l’aidant ne dort plus et s’épuise , et il est vrai que la culpabilité des proches est souvent exacerbée et qu’il est difficile de faire comprendre à la famille que cette solution est la seule qui va leur permettre de se ménager et d’être présent activement pour la personne âgée et non se trouver dans un burn-out psychique et physique.

 

Demander de l’aide afin de pouvoir assumer cette réalité douloureuse devient souvent nécessaire…

Assistance-Alzheimer peut  vous accompagner dans la recherche d’une solution qui puisse prendre en ligne de compte les besoins de votre proche et les vôtres.

N’hésitez pas à nous contacter, nos conseillers sauront vous écouter, vous renseigner , vous accompagner et vous aider à trouver la solution la mieux adaptée aux besoins de votre parent malade.

Numéro vert gratuit: 0 805 083 083 ou au  01 82 88 79 79

 

Assistance Alzheimer est un organisme indépendant dont la vocation est d'assister les familles dans leurs démarches pour trouver une maison de retraite spécialisée Alzheimer EHPAD en France.